Courir en altitude – les défis techniques du Mexico City E-Prix

Le sport automobile est un défi technique permanent mais il l’est encore plus lorsqu’un meeting se déroule à 2 250 mètres au-dessus du niveau de la mer ! Et c’est exactement ce qui attend Nissan e.dams samedi lors du Mexico City E-Prix, quatrième manche du championnat ABB FIA de Formule E.

Après les fortes chaleurs rencontrées lors de la dernière manche à Santiago, la température sera de nouveau un paramètre clé lors de la cinquième édition de cette épreuve à Mexico, avec une altitude élevée et un tracé très rapide.

Le principal défi viendra du manque d’oxygène. Dans le cas d’un moteur à combustion naturellement aspiré, moins d’oxygène est envoyé dans le moteur pour la combustion, entrainant une perte de puissance. La performance d’un véhicule électrique n’est pas impactée de la même manière et la faible résistance de l’air permettra aux monoplaces d’atteindre des vitesses plus élevées.

Mais comme moins d’air circule dans les radiateurs et la batterie – développée par McLaren Applied Technologies pour toutes les monoplaces – ces conditions peuvent créer des problèmes de refroidissement et une surchauffe, notamment pendant la régénération d’énergie, un facteur clé lors des courses de Formule E. Le pilote peut remettre de l’énergie dans la batterie grâce à une palette située sur le volant mais ce procédé fait chauffer la batterie, un peu comme lorsque l’on recharge un téléphone portable.

La Formule E repousse toujours les limites technologiques en termes de performance et les conséquences sont encore plus visibles en compétition ; en cas de surchauffe, la batterie s’arrêtera de fonctionner. Chaque équipe doit donc optimiser son refroidissement sans pour autant compromettre les chronos ou la performance aérodynamique, tout en utilisant du mieux possible l’énergie disponible.

En plus de tous ces facteurs, il faudra aussi prendre en compte un nouveau tracé, plus long, sur le circuit Autodromo Hermanos Rodriguez, comprenant notamment les Esses utilisés pendant le Grand Prix de Formule 1. Les deux chicanes dans les virages 3/4 et 14/15 ont été supprimées et permettront aux Formule E de négocier pour la première fois la fameuse courbe Peraltada avant d’atteindre les vitesses les plus élevées de la saison sur la ligne droite des stands.

Il est donc primordial de bien se préparer pour ce nouveau tracé et les pilotes auront passé beaucoup de temps dans le simulateur pour apprendre le circuit, mais également pour établir une stratégie de course et définir les meilleurs endroits pour économiser de l’énergie.

Le Mexico City E-Prix se déroulera samedi 15 février.

 

Horaires

07h30 – Essais libres 1

10h00 – Essais libres 2

11h45 – Qualifications & Super Pole

16h00 – Course (45 minutes + 1 tour)

Horaires en heure locale, CET -7

 

Photo: Nissan

Related Post