Présentation du championnat

Le championnat de Formule E ABB FIA est créé en 2014. C’est la seule catégorie de monoplaces actuellement en compétition équipées d’un moteur électrique. Cette nouvelle discipline propose une vision pour le futur de l’industrie automobile et sert de plateforme pour la recherche et le développement des véhicules électriques, tout en encourageant l’innovation et la protection de l’environnement.

La Formule E se déroule dans les plus belles villes du monde, notamment Londres, Paris, Rome et New York, tout près des grands monuments historiques et culturels, et propose au public des accès beaucoup plus faciles que les championnats traditionnels.

Le plateau est composé de 12 équipes et 24 pilotes, soutenus par les plus grands constructeurs automobiles. Un règlement spécifique et des châssis Gen2 emblématiques offrent des courses passionnantes qui attirent une nouvelle génération de fans de sport automobile.

Ce championnat « open » permet aux constructeurs automobiles de présenter leurs innovations techniques avec l’énergie électrique dans un environnement de compétition, tout en respectant les règles dictées par la FIA. La Formule E est basée sur trois valeurs fondamentales : énergie, environnement et spectacle. Elle associe ingénierie, technologie, sport, science, design, musique et spectacle pour accompagner la transition vers un futur électrique.

Lorsque la FIA lance la Formule E en 2014, DAMS créé e.dams et s’engage dans ce nouveau championnat en s’associant avec Renault lors des quatre premières saisons pour les essais, le développement et l’exploitation de leurs voitures. Durant cette période, Renault e.dams remporte trois titres Équipes et une couronne Pilotes. Après le départ de Renault, Nissan rejoint e.dams à partir de la saison 2018/19.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Format des courses

La Formule E se déroule sur une seule journée pour réduire au maximum les perturbations dans chacune des villes où elle se produit. Le meeting débute avec deux séances d’essais libres (45 minutes pour la première et 30 pour la deuxième). Les pilotes sont ensuite répartis dans quatre groupes en fonction de leur classement au championnat et se qualifient sur un tour lancé avec la puissance maximum (250kW). Le plus rapide marque un point.

Les six premiers accèdent ensuite à la Super Pole, et effectuent un tour avec la pleine puissance. Le pilote qui obtient la pole marque trois points.

La course dure 45 minutes +1 tour et les concurrents doivent utiliser le Mode Attaque en sortant de la trajectoire pour traverser une zone d’activation et collecter 35 KW supplémentaires (le nombre d’activations et la durée du « boost » sont définis par la FIA avant chaque meeting).

Cinq pilotes peuvent également bénéficier du FanBoost, une puissance supplémentaire votée par les fans. Un point de bonus est attribué au pilote qui réalise le meilleur tour en course.