Carlos Sainz et DAMS tiennent fermement la barre

Un peu en retrait en Russie, l’équipe de la Sarthe a corrigé le tir en Allemagne. En particulier grâce à Carlos Sainz qui a rappelé à ses adversaires qu’il était le patron lors de la journée de samedi. Une pole position et une victoire se sont ajoutées à sa collection cette saison, lui permettant de conserver une très confortable avance au championnat (39 points), en dépit d’un accrochage fatal en seconde manche. Comme Norman Nato a marqué de précieux points ce dimanche, l’équipe DAMS reste aussi nettement en tête du classement des teams.

Dès les essais libres, les deux pilotes ont montré qu’ils étaient bien dans le rythme (Sainz P5, Nato P6), confirmant qu’ils étaient dans la bonne direction pour les réglages. Impression accentuée par la superbe pole position signée par Carlos, témoignant, une fois de plus, de sa vitesse exceptionnelle. Malgré un très bon début de séance, Norman glissait au 15ème rang sur la grille du samedi. La course 1 s’est donc résumée à un cavalier seul du jeune Espagnol, protégé de Red Bull, tandis que son équipier français, malgré sa hargne ne pouvait remonter plus haut que la 12ème place.

Le dimanche, la météo capricieuse du massif de l’Eifel jouait un tour aux concurrents, avec une belle averse pendant les qualifications. Carlos Sainz se satisfaisait d’une 3ème position dans ces conditions et Norman, pris dans le trafic, se classait 12ème après avoir longtemps détenu la 6ème position. La course 2, hélas, se terminait dès le premier virage pour le leader du championnat, suite à un accrochage avec Oliver Rowland. En revanche, tout aussi pugnace et appuyé sur une bonne stratégie, Norman Nato parvenait à revenir au 6ème rang sous le drapeau à damier.

Une longue pause estivale se présente maintenant, puisque le prochain rendez-vous est fixé aux 13 et 14 septembre, sur le Hungaroring. Un circuit qui a plutôt réussi à l’équipe DAMS l’an dernier avec deux podiums. La spécificité largement connue de ce tracé est la quasi impossibilité de dépasser en course. En clair, une qualification sur les deux premières lignes de la grille sera une condition impérative pour aller chercher les podiums dont l’équipe est capable.

François Sicard, Directeur Général : « Le bilan du week-end est bon, mais il aurait pu être encore meilleur sans cet abandon de Carlos dimanche. C’est un incident de course, rien de plus. Cela dit, je félicite l’équipe pour cette nouvelle victoire, Carlos est allé la décrocher avec toute la maitrise d’un patron. Norman n’a guère été aidé par les circonstances en qualifications, mais la performance est là, comme le prouve sa brillante remontée en deuxième manche. Il faut maintenant profiter des vacances et revenir en pleine forme pour achever le travail lors des trois dernières courses. »

Carlos Sainz : « D’abord grand merci à l’équipe, ma voiture était parfaitement réglée et j’ai pu contrôler toute la première course. La pluie, à la fin, aurait pu causer des ennuis, mais tout s’est bien terminé. Dimanche, j’ai pris un bon départ mais en voulant prendre la trajectoire pour le premier virage, j’ai été heurté par Rowlandet je me suis retrouvé planté hors piste. Je garde quand même une bonne avance au championnat et je suis confiant pour la suite. »

Norman Nato : « C’est encore un week-end mi-figue mi-raisin. Mon problème reste les qualifications. J’ai été un peu gêné dans les derniers tours, au moment où il faut réaliser un bon chrono. Lors des essais libres, j’ai toujours été dans le même dixième que Carlos et en course, je réussis à remonter dans les points. Il y a donc du positif, mais en partant de plus haut, avec ce niveau de performance et cette voiture, je peux viser le podium presque partout. En tout cas, merci à l’équipe pour son soutien sans faille. Après les vacances, j’espère la récompenser. »

 
Prochain rendez-vous : 13-14 septembre, Hungaroring (Hongrie)

Related Post