DAMS et Carlos Sainz rétablissent leur domination

A l’issue d’un week-end pratiquement parfait, l’équipe mancelle et son pilote espagnol ont réaffirmé leur statut de patrons de la FR 3.5 Series. Avec ses sixième et septième victoires de la saison, agrémentées d’une septième pole position, Carlos Sainz s’est bâti une avance de 44 points sur son ultime rival pour le titre, Roberto Merhi, avant la finale de Jerez. Son coéquipier, Norman Nato, a été rattrapé par la mauvaise fortune, avec une seule dixième place au compteur, mais au classement des teams, DAMS devance désormais son premier concurrent de 66 points. De quoi aborder le dernier rendez-vous en confiance.

Même si le soleil provençal donnait un air de vacances à ce week-end, les pilotes et leurs équipes n’étaient pas venus en touristes sur le circuit Paul-Ricard. Et surtout pas le team DAMS, bien déterminé à repousser l’assaut d’adversaires en forme comme Merhi et Gasly. Après des chronos de bonne tenue en essais libres – Carlos et Norman dans le top 10 -, le leader du championnat signait une superbe pole position samedi matin, devant l’autre protégé de Red Bull, Pierre Gasly. Peu en confiance avec sa voiture en revanche, Norman Nato se classait 17ème. Dans la foulée, la première course allait se révéler presque une formalité pour Carlos Sainz. Après un départ plein d’autorité et 22 tours tout en maitrise, il terminait avec plus de 4 secondes d’avance sur Gasly. Derrière, Norman Nato réussissait une remontée dont il a le secret, à coups de brillants dépassements, pour franchir la ligne en 10ème position.

Dimanche, les deux mêmes acteurs occupaient la première ligne de la grille, mais en positions inversées, Gasly soufflant la pole à Carlos Sainz pour 7 centièmes de seconde… Une nouvelle fois malchanceux, Norman Nato était en route pour une 5ème place au minimum, lorsque la qualification était arrêtée au drapeau rouge. Il devait donc se contenter du 9ème rang. Lancée à l’heure du repas dominical, la course allait voir, encore une fois, Carlos Sainz s’octroyer la part du lion. Parti en boulet de canon, il s’emparait du commandement au premier tour, puis creusait rapidement un écart irrémédiable sur ses poursuivants, précédant Gasly de plus de 12 secondes sous le drapeau à damier. Pour DAMS, la fête aurait pu être complète sans le malheureux accrochage et la crevaison qui ont entrainé l’abandon de Norman Nato.

La finale sera donc placée sous le signe espagnol puisque située à Jerez de la Frontera et opposant deux Ibères pour le titre, Carlos Sainz et Roberto Merhi. Sur ce circuit tortueux et technique, le pilote DAMS arrivera avec une confortable marge de sécurité, mais avec à l’esprit la célèbre devise d’Enzo Ferrari : « Pour finir premier, il faut premièrement finir la course ».

François Sicard, Directeur Général : « Un grand bravo à toute l’équipe et une mention spéciale à Carlos qui a su se remettre sur les bons rails après le week-end en demi-teinte en Hongrie. Il a effectué un travail fantastique, avec une magnifique pole position et deux victoires extrêmement brillantes. Dommage pour Norman, qui a encore montré tout son talent samedi en course, il n’est pas épargné par le mauvais sort. Nous avons un bon coussin de points d’avance aux deux championnats, mais nous devrons rester très vigilants lors du dernier rendez-vous pour finir en beauté. »

Carlos Sainz : « Quel week-end incroyable ! Encore un grand merci à l’équipe qui m’a préparé une voiture fantastique et qui a bien assuré lors des pit stops. Il était très important de frapper un grand coup après la Hongrie et nous l’avons fait. Cela n’a pas été aussi facile que les résultats le laissent croire, mais nous irons à Jerez avec une bonne avance. Tout peut encore se produire, donc je resterai concentré au maximum. »
 

Norman Nato : « Les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas, hélas ! Je suis très déçu. Je ne sentais pas très bien la voiture lors de la première qualification et dans la seconde, le drapeau rouge annule mon meilleur tour ! Je dois quand même garder le positif, ma remontée lors de la première course, avec de beaux dépassements. Je tiens vraiment à terminer sur une bonne note lors de la dernière manche. »

 
Dernier rendez-vous 18-19 octobre, Jerez (Espagne)

Related Post