DAMS déterminée à rebondir au plus vite

Dans tous les sports, il arrive aux meilleures équipes de connaitre des « journées sans ». DAMS n’y a pas échappé, concluant ce week-end hongrois avec une sixième place de Dean Stoneman et une neuvième de Nyck de Vries pour tout viatique. Pour autant, l’équipe retient des éléments positifs et n’oublie pas que c’est dans la difficulté que se construisent les plus grandes victoires.

Après le très rapide tracé de Spa, le très lent tourniquet de Budapest a ainsi donné des migraines aux pilotes DAMS et à leurs ingénieurs. Différentes voies de réglages ont été explorées en essais libres, mais aucune n’a convenu pour la première qualification (Dean Stoneman P11 et Nyck de Vries P18). Cependant, malgré une position défavorable, Dean rétablissait en partie la situation grâce à un bon départ le samedi et se classait sixième, surmontant une importante dégradation de ses pneus. Pour sa part, après un bon envol, Nyck butait très longtemps sur Bonifacio et terminait à la porte des points, onzième.

La progression en course des deux pilotes était encourageante pour la suite, mais DAMS n’avait pas laissé ses soucis à l’entrée du Hungaroring dimanche. Un choix de réglages risqué pour Nyck de Vries ne portait pas ses fruits et il se qualifiait treizième. De son côté, Dean ne parvenait pas à aligner ses meilleurs partiels sur un même tour et occupait la dixième position sur la grille. Les deux rookies de DAMS allaient connaitre des destins croisés lors de la seconde manche, Nyck tirant parti d’un bon départ pour occuper la neuvième place, qu’il ne pouvait améliorer malgré une stratégie de pit stop agressive. Quant à Dean, enfermé au premier virage, il glissait hors des points et achevait la course au douzième rang. L’équipe a donc cédé du terrain ce week-end, mais elle est plus déterminée que jamais à retrouver sa place aux avant-postes.

François Sicard, Directeur Général : « Les résultats sont décevants dans leur lecture brute. Nous espérions mieux, d’autant que toute l’équipe a travaillé très dur ce week-end. Mais nous pouvons aussi avoir un regard positif, sur les performances de Dean et de Nyck en première manche. La spécificité du circuit et l’extrême difficulté des dépassements ont caché le véritable niveau de la voiture et des pilotes. Nous avons du pain sur la planche, mais nous savons que nous avons les moyens de revenir très vite au sommet. » 

Nyck de Vries : « Après un tel week-end et des résultats aussi insatisfaisants, je ne peux qu’être déçu. Cela fait partie du jeu de connaitre un mauvais week-end, mais je suis persuadé que nous saurons résoudre nos problèmes et réagir dès le prochain rendez-vous au Red Bull Ring. » 

Dean Stoneman : « A l’issue de ces deux courses, c’est le sentiment de frustration qui l’emporte. Nous avons un peu tâtonné pour les réglages et les qualifications s’en sont ressenties. J’ai quand même pu prendre de bons points samedi grâce à un excellent départ. J’attendais donc mieux dimanche, mais je me suis trouvé enfermé au premier virage et sur ce circuit, les dépassements sont très compliqués. Dommage, mon rythme était bien meilleur que ne le montre le classement. Nous irons en Autriche avec encore plus de détermination pour remonter sur le podium. »

Résumé Hungaroring

Course 1

1. E. Orudzhev; 2. R. Mehri; 3. O. Rowland… 6. D. Stoneman11. N. de Vries

Course 2

1. O. Rowland; 2. M. Vaxivière ; 3. G. Malja.9. N. de Vries 12. D. Stoneman

Classement pilotes

1. O. Rowland, 123 points ; 2. M. Vaxivière, 107 ; 3. J. Jaafar 87 ; 4. D. Stoneman, 68 ; 6. N. de Vries, 46…
 
Classement équipes

1. Fortec, 210 points; 2. ; Lotus, 127 ; 3. DAMS, 114
 
Prochain rendez-vous : Red Bull Ring (Autriche, 11-12 juillet)

Related Post