F2

Dams, GP2 Series, Manche 2, Barcelone

Jolyon Palmer et DAMS tout en maitrise

Il ne s’agit pas de bâtir des châteaux en Espagne, mais le week-end barcelonais aura apporté à l’équipe DAMS et à son leader bien des satisfactions. Jolyon Palmer se rendra ainsi à Monaco avec une avance accrue (22 points) grâce à deux deuxièmes places et un meilleur tour en course. Pour sa part, DAMS a la confirmation de son très haut niveau de performance, concrétisé par la première ligne toute jaune de samedi et une deuxième position au championnat des équipes, qui se dessine comme un duel avec le Team Carlin. Seul bémol dans ce concert, Stéphane Richelmi n’a pas pu profiter de sa superbe pole position samedi après avoir calé sur la grille, lors d’une procédure de départ un peu hors norme.

Véritable juge de paix pour situer le niveau de compétitivité des équipes, le circuit de Catalunya a rendu son verdict dès les essais libres avec le meilleur chrono de Jolyon et le troisième pour Stéphane. Une emprise confirmée et amplifiée par les qualifications, à l’issue desquelles DAMS monopolisait la première ligne, comme en 2013, mais cette fois, Stéphane Richelmi occupait la position de pointe devant son équipier.

Alors même si la « mala suerte » s’est abattue sur son pilote monégasque lors de la première manche, le bilan du week-end reste très positif pour la formation mancelle. Jolyon Palmer a fait preuve d’une belle attaque, mais aussi d’une grande intelligence et d’une vraie maitrise pour signer deux nouveaux podiums, importants dans l’optique du championnat. Stéphane, pour sa part, a réussi de très belles courses, montrant sa vitesse et sa détermination à travers de beaux dépassements, tout en restant constant.

A l’horizon, se présente maintenant Monaco aux caractéristiques si atypiques, impliquant des qualifications sans tache. Sur la lancée de Barcelone, tous les espoirs sont donc permis.

François Sicard, Directeur Général : « L’équipe a encore réalisé du très beau travail, récompensé par cette première ligne splendide. Nous sommes un peu déçus pour Stéphane qui a été piégé par une procédure de départ inhabituelle. Mais le bilan reste excellent. Quatre podiums en quatre courses, cela montre combien Jolyon est un candidat sérieux pour le titre cette année. Stéphane confirme son niveau de performance. Nous ne pouvons que lui souhaiter un peu plus de réussite et il se battra aussi pour la victoire. L’équipe fait preuve d’une superbe cohésion, entre pilotes, ingénieurs et techniciens et nous sommes très motivés pour Monaco. »

Jolyon Palmer : « Encore un week-end très profitable pour moi et pour l’équipe, qui m’a préparé, une nouvelle fois, une excellente voiture. J’aurais préféré gagner, bien sûr, mais lors des deux courses j’ai dû composer avec un aileron avant légèrement endommagé. Finalement, ces deux podiums me permettent de prendre un peu d’avance et c’est toujours bon. Surtout avant Monaco où tout peut arriver. Mais avec cette dynamique, j’irai avec un très gros moral. »

Stéphane Richelmi : « Je suis évidemment frustré par le déroulement de la première course. J’ai été perturbé par le premier départ avorté au dernier moment et la voiture a calé au moment de se relancer pour la seconde procédure. Mais je retiendrai la joie de cette pole positiondevant mon équipier qui confirme que la performance est bien là. J’ai pu attaquer et faire de beaux dépassements lors des deux manches et cela va me booster pour ma course à la maison dans deux semaines ! »

Prochain rendez-vous : Monaco, 24-25 mai.

Related Post