F2

DAMS, GP2 Series, Manche 3, Monaco

DAMS animée d’un esprit de revanche !

La roulette monégasque a des rebonds parfois cruels. Cette année, la petite bille s’est posée sur le blanc, blanc comme un week-end vierge de point pour DAMS. Pourtant l’équipe de la Sarthe et ses pilotes se sont montrés performants sur le serpentin de Monaco. Seule a manqué la petite touche de réussite. Pierre Gasly et Alex Lynn peuvent se sentir légitimement déçus du résultat, mais sans nul doute, ils reviendront plus forts dans un mois.

Le week-end semblait plutôt bien s’engager avec le troisième chrono de Pierre en essais libres. C’est ensuite que des petits grains de sable ont enrayé la mécanique DAMS. Malgré le système des deux groupes propre à Monaco, ni Pierre ni Alex Lynn n’ont pu trouver un tour clair en qualifications pour exprimer leur potentiel, sur une piste en cours de séchage après une averse. Bilan, des positions lointaines sur la grille de départ du vendredi (Pierre Gasly 12ème, Alex Lynn 17ème). A cette garantie de course très difficile s’est ajoutée l’infortune de Pierre Gasly, déclaré à tort auteur d’un faux départ dans cette manche initiale, erreur reconnue officiellement après la course. Renvoyé sur la pit lane pour la nouvelle procédure, le junior Red Bull a alors exprimé son caractère, remontant, avec un rythme identique aux leaders, de la 26ème à la 14ème place finale, dans les roues de son équipier britannique. Le lendemain, malgré une bonne course d’ensemble – les deux rookies de DAMS ont encore grignoté des positions (10ème et 11ème) – le handicap initial s’est avéré trop lourd. En dépit de ce résultat, ni DAMS ni Alex ne perdent de place aux championnats teams et pilotes. Rien n’est donc perdu et toute l’équipe attend le prochain rendez-vous avec un esprit de revanche.

François Sicard, Directeur Général : « Le bilan chiffré de ce week-end ne reflète pas le réel potentiel de l’équipe. A Monaco, tout peut très vite basculer dans le bon ou le mauvais sens pour un détail. Mais je retiens avant tout le niveau de performance de Pierre et d’Alex, qui n’a pas été récompensé à sa juste valeur. Je n’ai aucun doute sur le fait que nous montrerons en Autriche le même visage combattif et que, cette fois, le résultat suivra. »

Pierre Gasly : « Nous espérions autre chose à Monaco, évidemment. L’équipe a fait du bon travail, j’étais content du comportement de la voiture, mais le mauvais sort s’en est mêlé. Je me suis bien battu pour remonter, mais partir de si loin sur la grille à Monaco interdit tout espoir de points. Maintenant, notre niveau de performance n’est pas en cause et nous allons rebondir dès la prochaine course. »

Alex Lynn : « C’est la frustration qui prédomine au terme de ce week-end. La voiture était bien, je me sentais bien aussi, mais tout s’est joué en qualifications où, pour deux secondes, je n’ai pas pu effectuer un dernier tour qui m’aurait permis de me placer beaucoup plus haut sur la grille. Nous avons, cependant, toutes les raisons de garder l’optimisme pour la suite parce que l’équipe est performante. Rendez-vous en Autriche pour la revanche. »

 

Résumé Monaco

Pierre Gasly : P14-P10

Alex Lynn : P13-P11

Classement du championnat pilotes :

1. S. Vandoorne, 114 points ; 2. A. Rossi, 70 ; 3. R. Haryanto, 49… 5. A. Lynn, 25… 12. P. Gasly, 16.

Classement du championnat teams :

1. ART, 121 points ; 2. Racing Engineering, 84 ; 3. Campos, 68 ; 4. DAMS, 41.

Prochain rendez-vous : Red Bull Ring (Autriche), 20-21 juin.

Related Post