F2

DAMS ne bénéficie pas de qualifications réussies à Spa

Oliver Rowland et Nicholas Latifi se montrent particulièrement rapides lors des qualifications à Spa-Francorchamps. Cependant ils ne peuvent en tirer les bénéfices suite à une série d’incidents lors de la Course Principale.

Pilotes de Développement Renault Sport F1, Nicholas et Oliver se qualifient brillamment vendredi après-midi en deuxième et troisième positions. Malheureusement le Canadien rencontre un problème moteur en quittant son box. Le Britannique est quant à lui disqualifié après l’arrivée alors qu’il finit troisième.

Après une superbe remontée jusqu’à la huitième place lors de la Manche Sprint, Oliver glane un point et permet à DAMS de conserver la tête du Championnat Equipes. Il reste deuxième du Championnat Pilotes, devant Nicholas Latifi, cinquième.

Essais libres & Qualifications

Victorieux en Hongrie pour la deuxième fois cette saison, Oliver Rowland n’a rien perdu de sa pointe de vitesse pendant la pause estivale. Il signe le troisième chrono de la séance qualificative.

Après avoir terminé dans les points lors des huit dernières courses, Nicholas Latifi continue sur sa lancée à Spa : 10ème des essais libres, il réalise le deuxième meilleur temps en qualifications et s’élancera depuis la première ligne de la grille de départ pour la première fois cette saison.

Oliver Rowland : « Tout s’est plutôt bien passé pendant les essais libres mais je savais que nous pouvions être encore plus compétitifs sur le sec. Les qualifications sur piste mouillée furent compliquées, j’étais donc satisfait du troisième meilleur temps. La pole position était possible mais je n’ai pas réussi à boucler un tour clair. »

Nicholas Latifi : « Le week-end a très bien débuté. Après les essais libres, nous avions établi les points précis sur lesquels nous pouvions encore nous améliorer pour les qualifications : cette deuxième place, sur piste mouillée, démontre que nous étions présents dans toutes les conditions. »

Course Principale & Manche Sprint

Parti troisième, arrivé troisième, Oliver Rowland se montre très compétitif pendant la Course Principale. Il est malheureusement disqualifié ensuite (comme le vainqueur de l’épreuve) en raison d’une usure excessive du fond plat de sa monoplace sur les vibreurs très agressifs du tracé spadois. Dès le départ de la Manche Sprint, le pilote du BRDC montre à nouveau son talent et remonte le peloton jusqu’à la huitième position. Dans les derniers tours il roule même deux secondes plus vite que ses rivaux, jusqu’à ce qu’une sortie tardive de la Voiture de Sécurité ne coupe son élan et l’empêche de finir à une meilleure place.

Alors qu’il quitte le paddock pour la ligne droite des stands, Nicholas Latifi se rend compte que son moteur ne fonctionne pas normalement et doit déclarer forfait sans pouvoir profiter de son superbe chrono en qualifications. Parti depuis la 18ème place sur la grille de la Manche Sprint, le Canadien réussit également une remontée spectaculaire et termine neuvième.

Oliver Rowland : « Lors de la Course Principale, nous avons essayé d’inciter nos rivaux à s’arrêter très tôt pour changer de pneus mais cela n’a pas fonctionné et j’ai dû effectuer un relais plus long que prévu avec mes gommes medium. Je suis satisfait d’avoir terminé troisième mais la disqualification après l’arrivée est dommage. Je fais une belle remontée lors de la Manche Sprint et suis satisfait de ma performance. »

Nicholas Latifi : « J’ai malheureusement rencontré un problème de moteur en quittant le paddock pour me rendre sur la voie des stands et je n’ai pas pu prendre le départ. C’est décevant car cet abandon nous coûte de gros points ce week-end. Je suis bien remonté lors de la Manche Sprint mais je savais que ce serait difficile de terminer dans les points. »

François Sicard, Directeur Général : « Nous sommes tous navrés du problème moteur sur la monoplace de Nicholas, alors qu’il avait réussi sa meilleure performance de la saison en qualifications. Il s’est alors retrouvé en fond de grille pour le départ de la Manche Sprint mais a très bien piloté pour remonter jusqu’à la neuvième place. La disqualification d’Oliver est également une grande déception pour toute l’équipe. La topographie du circuit a provoqué une usure excessive de son fond plat, comme pour le vainqueur de la course. Oliver a effectué une superbe remontée lors de la Manche Sprint, et il aurait pu marquer davantage de points sans l’entrée en piste de la Voiture de Sécurité. Nous sommes maintenant concentrés sur la prochaine manche et allons tout fai re pour rebondir dès Monza. »

 

La neuvième étape du Championnat FIA de Formule 2 aura lieu à Monza, Italie (1-3 septembre).

Related Post