DAMS prête à relever de nouveaux défis

Carlos Sainz, son champion 2014, brille déjà en F1 avec la Toro Rosso-Renault et c’est une grande satisfaction. Mais toute l’attention de DAMS est maintenant fixée sur la nouvelle saison de Formule Renault 3.5. A l’issue des essais préparatoires de Jerez (5-6 mars) et Motorland Aragon (30-31 mars), l’heure est à un premier bilan et à la prospective.

Premier point, il s’agissait pour DAMS, comme pour toutes les équipes, de se familiariser avec le nouveau règlement. Désormais, les meetings de FR 3.5 se dérouleront avec deux configurations aérodynamiques différentes pour les voitures. Le samedi, elles rouleront en version Low Downforce (LDF, en français peu d’appui) et le dimanche en version High Downforce (HDF, beaucoup d’appui). Ce qui se matérialise par les ailerons arrières, abaissés au maximum (LDF) ou braqués en haut (HDF). Objectif principal, radicaliser le comportement des monoplaces pour redonner de l’importance au pilote et apporter plus de spectacle. Concrètement, cela se traduit par une différence d’une seconde au tour (plus vite en version HDF) et par une baisse de performance de deux secondes au tour par rapport à 2014, si on se réfère aux chiffres de Motorland Aragon. Mais nul doute que l’écart se comblera, en partie au moins, au cours de la saison.

Deuxième point, le travail en piste. Concernant DAMS, il fallait passer par une phase de construction des relations entre pilotes, ingénieurs et mécaniciens, puisque l’équipe accueille deux nouvelles recrues, Dean Stoneman et Nyck de Vries. Qui plus est, tous deux novices dans la discipline. Mais tout s’est mis en place, en souplesse, au fil des quatre journées de tests en Espagne. Le crash terrible et spectaculaire de Dean, lors du premier jour à Jerez, n’a pas entamé le moral des troupes. Au contraire, l’équipe s’est, sans doute, soudée un peu plus, travaillant jusqu’à 6 heures du matin pour réparer son châssis… En termes techniques, les quatre journées préparatoires ont permis de balayer les réglages et de travailler les procédures (pit stop, départ, restart…).

Face au chronomètre, DAMS est montée en puissance au fil des quatre journées. La première, à Jerez, ayant été quelque peu perturbée, Dean est volontairement resté prudent lors de la seconde, tandis que Nyck affinait ses réglages et retrouvait le rythme. Les progrès sont apparus clairement à Motorland Aragon, Dean Stoneman signant le deuxième temps de la première journée (en HDF), puis le meilleur chrono de l’après-midi la seconde journée (en LDF, 1.41.273). Pour sa part, Nyck de Vries passait du 14ème temps le premier jour au 5ème le lendemain, affichant une très belle progression.

Le bilan s’avère donc très positif et encourageant. Il faudra, cependant, affronter une concurrence très relevée, en particulier celle de Fortec avec deux redoublants redoutables, Rowland et Jaafar , mais aussi Matthieu Vaxivière, constamment aux avant-postes lors des tests, Tom Dillmann et encore Tio Ellinas. Mais la forteresse des DAMS a des arguments pour défendre ses couronnes.

Dean Stoneman : « Tout d’abord, je suis vraiment très heureux de faire partie de l’équipe DAMS. Je me suis intégré sans difficulté et j’apprécie l’ambiance de travail. Les mécaniciens m’ont impressionné quand ils ont réparé ma voiture à Jerez. Pour moi, le véritable début a donc eu lieu à Motorland et nous avons bien avancé. Nous avons connu quelques petits soucis techniques, mais j’ai pu réaliser le meilleur temps de la dernière journée et c’est un bon signe pour le championnat. Nous serons compétitifs et j’ai hâte d’être au départ de la première course. »

Nyck de Vries : « Ma première journée, à Jerez, a été un peu difficile, il fallait que je retrouve le rythme et cela m’a pris un peu de temps pour me sentir à l’aise dans la voiture. Dès le lendemain, cela allait mieux et j’étais satisfait de la façon dont nous avions progressé. A Motorland, je me suis plus concentré sur mon pilotage et sur les réglages. Nous avons exploré des voies différentes et corrigé l’équilibre de la voiture. Finalement, je suis content de notre dernière journée qui a été conclue par un temps encourageant. J’espère que cela se concrétisera lors de l’ouverture du championnat. »

François Sicard, Directeur général de DAMS : « Au sortir d’une superbe saison 2014, nous repartons sur de nouvelles bases avec de nouveaux pilotes. Même s’ils débutent tous les deux dans la catégorie, je suis certain de leur talent et de leurs capacités. Dean est un merveilleux exemple de motivation pour toute l’équipe et Nyck apporte sa fraicheur et son envie d’apprendre. Le bilan des essais préliminaires nous apporte des enseignements positifs, nous avons pu travailler dans de bonnes conditions et faire évoluer les voitures pour qu’elles répondent aux demandes des pilotes. L’amélioration remarquable de leurs performances au fil des séances nous donne beaucoup d’optimisme avant le premier rendez-vous, même si nous savons nos adversaires extrêmement déterminés. »

 

Premier rendez-vous : 25-26 avril à Motorland Aragon (Espagne)

 

Related Post