F2

Performance sans récompense pour DAMS !

Quand le mauvais sort s’acharne ! Clairement la plus rapide du week-end italien, comme l’attestent la première pole position et le début de course, samedi, de Pierre Gasly, la formation de la Sarthe est repartie de Monza les mains presque vides.

Problème mécanique pour le Français, accident malencontreux pour Alex Lynn, pénalités, DAMS a subi des vents contraires. Dans cette adversité, l’équipe peut, cependant, garder confiance pour l’avenir grâce à sa performance dominante sur le circuit lombard.

Conditions météo : Soleil, température estivale.

Essais libres : P1 pour Pierre, P8 pour Alex.

Qualification : P1 pour Pierre (1.31.27), P3 pour Alex (1.31.62, après rétrogradation d’Evans de la P2).

Course principale : Excellent départ de Pierre Gasly, en pneus option, qui creuse un écart de près de 3 secondes en trois tours. Il est aidé par l’âpre bagarre pour la deuxième position dont Alex Lynn sort gagnant. Après une intervention du safety car, Pierre reprend aussitôt ses distances en tête, avant son pit stop. Hélas, un problème de transmission à la sortie des stands coupe son élan. Il abandonne. Alex prend le relais et bataille avec Sirotkin et Vandoorne pour le commandement. Mais son dépassement sur Vandoorne pour la deuxième place, au bout de la ligne droite des stands se termine par un spectaculaire accrochage avec Sirotkin dans la chicane. La voiture d’Alex décolle et se repose sur ses roues, heureusement, mais ne va pas plus loin.

Course sprint : Pénalisé pour l’incident avec Sirotkin, Alex Lynn prend le départ de l’allée des stands. Pierre Gasly également, mais en raison d’un détail du règlement technique sur les pneus appliqué rigoureusement par un commissaire technique vétilleux. Les pilotes DAMS remontent tambour battant, mais sont bloqués trop longuement derrière Cecotto et franchissent le drapeau à damiers aux 10ème (Alex) et 12ème places (Pierre).

Pierre Gasly : « Un seul mot me vient à l’esprit : frustration. Tout s’est passé merveilleusement en essais libres comme en qualification et je suis très heureux d’avoir réalisé ma première pole. La voiture était tout bonnement fantastique ! C’est terrible de voir s’envoler une victoire sur un problème technique, mais c’est la course ! Dimanche, il a été compliqué de se frayer un passage dans le peloton, mais c’était une bonne course d’attaque. Au moins, je suis convaincu maintenant que nous allons nous battre pour la victoire à chaque sortie. »

Alex Lynn : « C’est une occasion manquée ! Je suis aussi désolé pour Sergey Sirotkin, sa course de samedi a été ruinée en même temps que la mienne. C’était la première fois que j’utilisais le DRS à cet endroit, pour doubler Vandoorne. Emporté par mon élan, j’ai freiné trop tard. Quel dommage, la voiture était vraiment extraordinaire ce week-end ! Sur ce que nous avons montré à Monza, nous pourrons prétendre à la victoire dès la prochaine manche. »

François Sicard, Directeur Général : « Au risque de me répéter, le résultat ne reflète absolument pas le niveau de performance des pilotes et des voitures. Le week-end était parfait… jusqu’à vendredi soir ! Pierre a montré de manière éclatante qu’il était le plus rapide et il est stoppé par une défaillance de la transmission qui ne s’était encore jamais produite. Quant à Alex, son accident n’est pas dû à un optimisme démesuré mais simplement une erreur d’appréciation de point de freinage dans le trafic. Malgré cette ambiance chaud et froid, nous restons donc optimistes pour la suite. »

 

Monza en chiffres

Pierre Gasly : abandon, P12

Alex Lynn : abandon, P10

Classement du championnat pilotes :

1. S. Vandoorne, 261 points ; 2. A. Rossi, 153 ; 3. S. Sirotkin, 115… 6. A. Lynn, 86 ; 7. P. Gasly, 65.

Classement du championnat teams :

1. ART, 309 points ; 2. Racing Engineering, 199; 3. Campos Racing, 166 ; 4. DAMS, 151.

Prochain rendez-vous : Sotchi (Russie), 9-11 octobre.

Related Post