GP3

Le podium de Jake Hughes, meilleur moment du week-end de Monza pour DAMS

Jake Hughes, auteur d’une remontée fantastique depuis la huitième place sur la grille, a terminé troisième de la course 1 sur le célèbre circuit de Monza (2-4 septembre), offrant ainsi à l’écurie DAMS un nouveau podium.

Le pilote britannique a bondi au septième rang dès l’extinction des feux de la manche principale. Il s’est ensuite lancé à la poursuite de ses rivaux partis plus haut sur la grille, améliorant régulièrement ses chronos.

Au 12ème tour, le pilote DAMS était déjà cinquième, dans les roues du quatuor de tête. Une boucle plus tard, il se hissait en quatrième position. Au 15ème passage, sa place sur le podium était assurée.

Jake Hughes a ensuite repris du terrain aux leaders, équipés de pneus plus frais, mais le peu de tours restants l’a empêché de porter une attaque. Ce qui n’enlève rien à la valeur de cette brillante troisième place.

Ses coéquipiers Santino Ferrucci et Kevin Jörg ont connu des fortunes contrastées lors de cette manche d’ouverture : le jeune Américain a terminé 19ème et le Suisse a dû abandonner. La course Sprint leur a été plus favorable et les trois pilotes DAMS ont passé la ligne d’arrivée groupés, avec Jake Hughes en chef de file au dixième rang, malgré une monoplace abîmée suite à un contact en début de course.

Ferrucci, pilote de développement du Haas F1 Team, a bien renversé la tendance d’un week-end mal engagé samedi, grâce à une série de jolis dépassements lui permettant de terminer 11ème de cette seconde épreuve. Quant à Jörg, il avait fait la preuve de sa pointe de vitesse lors d’une séance de qualifications conclue par une cinquième place sur la grille. Son abandon dans la manche d’ouverture ne l’a pas découragé et il est remonté de la 20ème place sur la grille à la 12ème place finale, derrière ses deux coéquipiers.

Le trio de pilotes DAMS a quitté l’Italie encouragé par son niveau de performance, dans la perspective de la prochaine étape des GP3 Series 2016. Ce sera le week-end du Grand Prix de Malaisie à Sepang (30 septembre – 2 octobre). DAMS est cinquième du championnat Équipes. Jake Hughes occupe la huitième position au classement Pilotes, tandis que Santino Ferrucci est 12ème et Kevin Jörg 17ème.

Jake Hughes, P3/P10 : « Tout ce que nous avions modifié, après la trêve estivale, pour améliorer mes performances sur un tour, a de nouveau bien fonctionné. J’étais le plus rapide aux essais libres, malgré une ou deux erreurs, et je pensais que j’en avais encore sous le pied pour les qualifications. Le drapeau rouge est arrivé au mauvais moment, quand la séance a repris j’avais le temps de n’effectuer qu’un seul tour, avec des pneus légèrement usés. Sans profiter de l’aspiration d’un autre pilote, j’ai quand même réussi à signer le cinquième chrono, je ne pouvais pas espérer mieux. Durant la manche principale, ma voiture était géniale. Je dépassais les autres pilotes sans problème et suis très vite remonté à la troisième place, tout en rattrapant les leaders qui avaient pourtant des pneus plus frais que les miens. Cela montrait bien que nous avions la voiture la plus rapide. Du coup, nous étions confiants pour la course. Encore fallait-il pouvoir mettre tous les ingrédients bout à bout. Or, je me suis fait toucher au départ. Je ne pouvais rien y faire et me suis retrouvé dernier, avec une voiture abîmée. Je termine quand même dixième, ce qui laisse entrevoir le résultat que nous aurions pu décrocher sans ce souci au démarrage… Le bilan reste globalement positif. Nous n’avons pas obtenu tout ce que nous espérions mais la course 1 était incroyable. Si nous parvenons à livrer un week-end propre de bout en bout, tout est possible. »

Santino Ferrucci, P19/P11: « J’étais un peu sur la défensive après Spa, même si j’y avais obtenu un résultat fantastique. Mais je ne m’attendais pas à être autant en difficulté à Monza. Il y a eu plusieurs obstacles à surmonter, à commencer par les qualifications où tout s’est finalement joué sur la capacité de certains à profiter de la meilleure aspiration possible en ligne droite. J’étais longtemps tout seul en piste et j’ai joué de malchance avec le drapeau rouge. J’ai pris un bon départ lors de la manche principale mais je n’ai pas pu conserver ma position. Ma sortie de piste en fin de course me relègue à la dernière place. J’ai pu renverser la tendance durant la course 2 et terminer à la porte des points. Je suis content de quitter Monza sur cette bonne impression. »

Kevin Jörg, Abandon/P12 : « Ce fut de nouveau un week-end sans marquer de point. Avec toute l’équipe, nous avons fait du bon travail aux essais libres et en qualifications. Le niveau de performance était bon pour la course 1, mais j’ai eu un problème de température et dû rentrer au stand, ce qui m’a fait perdre deux tours. C’est dommage mais je ne pouvais rien y faire. Durant la course 2, cela s’est plutôt bien passé car j’ai réussi à remonter de la 20ème à la 12ème place. Le point positif, c’est que j’étais rapide en qualifications. Maintenant je vais me concentrer sur la Malaisie. »

François Sicard, Directeur Général : « Nous avons une nouvelle fois démontré que nos voitures étaient très efficaces, et ce pendant tout le week-end. Depuis Spa, nous avons encore fait des progrès dans la compréhension des pneumatiques, pour faire en sorte qu’ils soient efficaces dès le premier tour. Santino est bien remonté, grâce à de jolis dépassements. Kevin a encore mieux compris le fonctionnement des gommes, dans la foulée de Spa où il avait déjà passé un cap dans ce domaine. En qualifications, le drapeau rouge est vraiment mal tombé pour nous car Jake a ensuite montré que notre voiture était dans le rythme en conditions de course. J’ai hâte que l’on soit en Malaisie. Nous avons réuni tous les éléments du puzzle et le travail acharné de cet été commence à payer. Nous sommes compétitifs, au niveau des meilleures écuries de GP3. »

Related Post