F2

Première victoire en F2 à Monaco pour DAMS et Oliver Rowland

DAMS et son pilote Oliver Rowland ont remporté vendredi, lors de la Course Principale disputée dans les rues de la Principauté, leur première victoire dans le Championnat FIA de Formule 2.

Une stratégie parfaite et un rythme impressionnant permettent à l’écurie française de gagner pour la première fois dans cette nouvelle ère de la F2. Le Britannique, pilote de développement Renault Sport F1, revient à trois points du leader du Championnat.

Un problème de batterie provoque l’abandon de Nicholas Latifi, également pilote de développement Renault Sport F1, mais le Canadien reste huitième du Championnat alors que DAMS prend la deuxième place du classement des Equipes.

Essais libres et Qualifications

Dans la foulée d’un double podium en Espagne, Oliver Rowland, 24 ans, trouve rapidement le bon rythme en Principauté, signant le troisième temps des essais libres. Puis sa meilleure qualification de l’année lui permet de prendre le départ de la Course 1 sur la troisième place de la grille.

Nicholas Latifi était passé tout près, à Barcelone, de sa première victoire en F2. Il se montre très régulier en début de week-end et termine les essais libres et la séance qualificative au neuvième rang.

Oliver Rowland: « Nous avons tout de suite trouvé le bon rythme lors des essais libres, puis nous avons manqué de peu la pole position. Il y avait un ou deux points à améliorer mais globalement nous avions un niveau de performance encourageant. »

Nicholas Latifi: « L’ambiance ici est toujours incroyable. Les essais libres n’étaient pas parfaits mais je me savais capable d’aller plus vite en qualifications. Les sensations étaient bonnes pendant mon tour le plus rapide, et je pensais être un peu mieux placé sur la grille. »

Courses Principale et Manche Sprint

Dans la Course Principale, DAMS profite au mieux de la Voiture de Sécurité pour hisser Oliver Rowland en tête. Le Britannique conserve les commandes jusqu’au drapeau à damier qui s’abaisse sur sa toute première victoire en F2. Lors de la Manche Sprint, le pilote « Superstar » du British Racing Drivers’ Club (BRDC) termine juste en dehors des points, à la neuvième place.

Nicholas Latifi, 21 ans, abandonne dans la Course 1 alors que sa prestation était solide. Il effectue des dépassements impressionnants pendant la Manche Sprint et termine au 13ème rang.

Oliver Rowland: « L’équipe a fait du très bon travail lors de la Course Principale, et tout le monde mérite cette victoire. Il n’est jamais facile de prendre le départ depuis la troisième place de la grille, mais je suis resté calme et ce résultat me ravit. La Manche Sprint est toujours difficile, avec la grille semi-inversée, mais globalement je suis extrêmement heureux de ce succès et des points que nous marquons. »

Nicholas Latifi: « Je suis très déçu par la Course Principale car j’étais en tête des pilotes ayant choisi une stratégie alternative. Si l’on regarde tout ce qui s’est passé après mon abandon, j’aurais pu facilement prétendre à une place dans le Top 5. J’ai juste essayé de prendre du plaisir pendant la Manche Sprint, en tentant quelques dépassements un peu fous. C’était amusant mais, tout bien considéré, je suis déçu de n’avoir pas pu saisir cette occasion de marquer de gros points. »

François Sicard, Directeur Général: « Une victoire à Monaco est toujours extraordinaire, surtout deux semaines après le succès de Renault e.dams ici-même, en Championnat FIA de Formule E. Nous avons eu de la chance car la Voiture de Sécurité est sortie au moment idéal, mais il faut savoir être présent aux avant-postes pour profiter de ce genre d’occasion et Oliver a réussi une superbe course. Nous avons marqué des points cruciaux et rattrapé notre retard sur le leader du Championnat Pilotes. Je suis déçu pour Nicholas, car il aurait dû être en position idéale pour la Manche Sprint de samedi, grâce à la grille semi-inversée. Il a quand même effectué une belle remontée et j’espère que la prochaine manche à Bakou sera plus positive. »

 

La quatrième étape du Championnat FIA de Formule 2 aura lieu sur le Circuit de Bakou, en Azerbaïdjan (23-25 juin).

Related Post